Poême de Sa Sainteté le XVIIème Karmapa:
Vidéo envoyée par sakiamuni

Poême de Sa Sainteté le XVIIème Karmapa:

Harmonieuse mélodie de la conque à droite enroulée

Swati !

Voici que d´un état de Paix
Emerge un espace naturel, profond et clair,
Vastitude du Corps absolu, vérité nue, toute embrassante.
Magie née d´un même instant, résonne la gracieuse musique,
Exquise mélodie d´excellentes vertus, par myriades
Au crépuscule de la Parole de Sakyamouni,
A l´approche de déclin des rayons du jeune âge,
Une torche , aussi vive que sourire de lune apparaît,

Parure des Trois Secrets
Au ciel immense des Vainqueurs.
Au jardin vaste d´existences sans fin,
Les égarements, nés des apparences,
Sèment des buissons empoisonnés.
Apparences, mère des souffrances, leur goût, leur pouvoir,
Tout cela est-il digne de louanges,
Telle une véritable médecine ?
Au vaste espace d´azur,
Jeu enchanteur de nuées de mérites
Rafraichissante ondée de camphre, chargée de miel.
Par cette grâce, réjouissons-nous d´être nourris
D´un achèvement secret, à jamais acquis.

Dans le creux d´un calice,
Parmi des myriades de discernements multiples,
Repose l´intégral potentiel des vertus pérennes.
Et l´abeille de l´Esprit clair, enivrée,
Chante et dans le Grand Délice
En ces temps misérables, les quintuples dégénérescences
Enténèbrent le jeune âge.
Les êtres égarés trébuchent.
Danse de folie, incertaine et mensongère.
Puisse-t-elle être absorbée
Par l´éclatante lumière de l´infinie Compassion.
Que la dédicace du soleil des vertus, resplendissante déesse,
Parée des ornements de la Joie tout accomplie,
S´élève des pentes de la Montagne de l`Est, Compassion vraie,
Dédié à Vous et Moi, á tout ce qui vit.
Toutes éphémères, les distractions mondaines du jeune âge.
Ainsi le plaisir. Nul ne sait quand ils seront détruits.
Par une conduite paisible, constante, sans violence,
J´aspire au parachèvement
Du bonheur suprême de tous les Êtres.
Au jardin de l´Espace absolu, Akanishta,
Sans artifice, unis à la nature de la Libération,
Puissions-nous, Vous et Moi, savourer le Dharma profond
Dans l´Identique vaste et pur.
Lors de ma longue évasion du Tibet ceci m´a été révélé, au Pays des Neiges, par le grand Tsong Khapa, Héros de l´Est.

586185962_8e96e63df5_o

http://www.karmapa-europe.net/index.html

vidéo originale http://www.youtube.com/watch?v=V35UUVs5t60