Qi Gong ou Chi Kung
Discipline traditionnelle chinoise de l'art de la maîtrise du souffle.

« le cœur est calme, l'esprit est attentif, l'intention et le souffle s'unissent »

L'histoire du QI GONG commence avec celle de la Chine… Il y a plus de 5000 ans sous l'influence de différents courants philosophiques, taoïsme, bouddhisme et confucianisme et fait partie intégrante de la médecine traditionnelle chinoise.

Qi ou « chi » signifie « énergie » ou « souffle, principe de vie » et Gong ou Kung représente la notion de travail dans un sens de mérite, de développement de soi. On traduit ainsi le terme de QI GONG par « maîtrise de l'énergie vitale ».

L'important est de respecter les grandes règles de la nature et de suivre le « Tao » comme loi universelle et immuable qui rythme et permet la cohésion de tout ce qui compose l'univers. A l'image de milliers de chinois exerçant leur Qi Gong chaque matin dans les parcs, une pratique rigoureuse et assidue vise à préserver l'harmonie de l'homme (microcosme) en lui-même et avec celle de la nature (macrocosme).

Etre vivant, c'est d'abord respirer, avoir du souffle. Du brin d'herbe à l'étoile, l'univers entier vit et respire, vit parce qu'il respire.

La pratique du Qi Gong

Dans un état de quiétude et de paix, le Qi Gong relie, dans le mouvement ou la posture juste, la pensée à la respiration.

La concentration sur le ressenti interne permet de prendre conscience de son souffle intérieur, de sa propre force vitale, de la mobiliser et de la cultiver à un niveau très élevé. Plus qu'une pratique corporelle, l'état d'esprit est fondamental pour atteindre la quintessence de cette discipline. Rigueur, perfectionnement et persévérance sont les grandes valeurs spirituelles nécessaires pour évoluer dans cette voie.

Cet art énergétique traditionnel chinois constitue petit à petit un véritable art de vivre. Les multiple possibilités qu'offre le Qi Gong permettent un travail sur soi au quotidien.

Les bienfaits d'un art millénaire

De tous temps, l'objectif premier du Qi Gong a été de parvenir à « l'harmonie » du corps et de l'esprit et tendre à l'unité d'une pensée claire et sereine dans un corps vigoureux.

Sur le plan physique, les exercices classiques, statiques et en mouvement, tonifient le corps tout entier (muscles, tendons, ligaments, organes et système osseux), activent la circulation du sang et de l'énergie et favorisent la régénérescence des tissus.

Le pratiquant devient capable d'utiliser et de faire circuler son « chi » par le seul contrôle de la pensée. On dit dans la tradition ésotérique que le seuil de la porte du travail spirituel est franchi. C'est le retour à l'unité originelle où l' énergie de l'homme et celle de l'univers ne font plus qu'un.

Par ses multiples exercices accessibles à tout le monde, le QI Gong aide ainsi à améliorer la vitalité, à apaiser le mental, à garantir le maintien d'une bonne condition physique en ralentissant le vieillissement et en stimulant le système immunitaire.

Sur un plan plus spécifiquement martial, la pratique du Qi Gong apprend à mieux comprendre et à utiliser les pouvoirs de l'énergie dans les arts dits internes (comme le Tai Chi Chuan) ou externes (comme le Kung Fu ou le Karaté)

« Votre corps est en paix et vos pensées sont sereines, vos muscles sont solides, votre vue est perçante et vous avez l'ouïe fine, vos sens sont aiguisés et votre intelligence est pénétrante, vous êtes inébranlable, fort et équilibré. » HUAI-NAN-TZU, sage taoïste

http://www.mieux-etre.org/interactif/article.php3?id_article=983

Quelques Exercices

http://perso.wanadoo.fr/revue.shakti/qigong.htm